Coaching individuel

Coaching individuel ou professionnel en entreprise 

À qui s’adresse le coaching ? À tout manager et collaborateur.

Quelle demande de coaching ? et comment formuler sa demande de coaching ?

La demande sera de toute façon clarifiée de façon méthodologique en trois temps
– au cours de deux entretiens bipartites, un avec le commanditaire (manager ou ressources humaines) et un avec le ou la collaborateur.trice à coacher.
– et au cours d’un troisième entretien tripartite entre commanditaire, personne à coacher et coach qui en tant que médiateur synthétise les demandes et établit une demande commune à laquelle chaque partie donne son aval.
Après quoi, le coach établit un contrat tripartite dans lequel sont retranscrits les axes de la demande.
La personne qui souhaite être coaché ou l’entreprise qui souhaite faire coacher un employé peuvent partir simplement d’un comportement critique récurrent, de toute situation professionnelle qui engendre un inconfort.

La prise de contact : elle peut venir d’un manager, des ressources humaines ou sur demande personnelle d’un collaborateur qui fait lui-même une demande de coaching à son entreprise laquelle en prendra le coût en charge.

Demandes générales

Pouvoir d’agir, initiative, autonomie
Performance, efficacité professionnelle
Coopération, relations constructives
Créativité professionnelle, changement
Innovation, création de valeur ajoutée
Estime de soi
Confiance en soi
Affirmation et expression de soi
Mentalité constructive en collectif
Coopération, participation
La valeur, les valeurs
Le sens du travail et du produit
La réalisation de soi au travail
Le relationnel
La gestion des émotions et du stress

 

Demandes spécifiques

Pouvoir d’agir, initiative, autonomie
Prise de parole en public, aisance relationnelle, assertivité, affirmation de soi, clarté.
Prise de décision, arbitrage, gestion des risques et de l’incertitude.
Organisation
Gestion du temps, de la charge de travail
Effectuation
Gestion et coopération d’équipe
Conduite du changement
Conduite de projet
Mentalité constructive – Gestion des « problèmes »
Vision
Evolution de carrière
Prise de poste et responsabilité – Leadership
Changement de poste
Relationnel positif
Relation et collaboration avec sa hiérarchie
Relation et collaboration avec ses pairs
Gestion du stress, de situations critiques, de conflits, de l’agressivité.
Bien être au travail
Gestion émotionnelle, peur de l’échec, dévalorisation de soi.
Equilibre vie personnelle – vie professionnelle.

Et surtout votre demande à vous…

Exemples de formulation de demande :

Je voudrais
– mieux gérer mon stress
– être en capacité de composer avec l’environnement
– parvenir à occuper pleinement mon poste de chef de service.
– réorienter ma carrière
– mettre en place un meilleur rapport avec ma hiérarchie
– mettre en place un meilleur management de mon équipe
– la délégation avec confiance aux collaborateurs
– encourager le travail collaboratif de mon équipe
– collaborer de façon constructive et positive avec mes collègues, sortir de ma bulle.
– assurer ma prise de parole en public, mon aisance relationnelle.
– élaborer l’offre commerciale en adéquation avec mes valeurs personnelles
– renforcer l’encadrement intermédiaire de mon entreprise pour développer l’autonomie interne
– améliorer la planification de mes actions et celle de mon équipe

Format et contrat

Le format : 8 séances planifiées de 2 heures toutes les deux ou trois semaines si possible dans un bureau privé à l’adresse de l’entreprise sinon en visio sur une durée moyenne de 6-8 mois. Le format et la durée peuvent être adaptés en fonction de la demande.

Le contrat

  • L’objet : les axes de la demande de coaching
  • La démarche
  • Eventuellement, les objectifs et les critères d’évaluation
  • Les règles déontologiques du coach
  • Le lieu de réalisation des séances de coaching
  • La durée totale de l’accompagnement de coaching
  • La fréquence des séances
  • La rétribution du coach
  • Les règles de fonctionnement


Le coaching en pratique, c’est …

Le coaching n’est pas  
– du conseil / de l’expertise
– de la psychothérapie
– de la formation
– du mentorat
– du tutorat
– du bilan de compétences

 

Le coaching est
– une démarche de facilitation de l’apprentissage, de l’adaptation et du développement
– une mise au point de solutions et mise en place d’un plan d’actions, face à des enjeux / problèmes
– une relation d’aide formée entre un client (le coaché) et un professionnel (le coach) pour atteindre une série de buts (permettant d’augmenter sa performance, son adaptation, sa satisfaction personnelle…).
– une variété de méthodes, techniques et outils issus d’un ou plusieurs référentiels pratiques.

Principes pratiques du coaching 
Le coaching n’apporte pas des réponses directes au coaché mais il l’aide par un processus collaboratif à construire ses propres solutions sur la base de son expertise (celle du coaché).
Les objectifs, les actions, les moyens du coaché sont définis en collaboration avec le coach.
Les outils du coaching sont partagés et co-validés avec le coaché par le coach dans une intention psycho éducative.
Le coaching est orienté vers l’atteinte d’objectifs opérationnels, son but est de produire un plan d’actions afin d’atteindre les objectifs du coaché.
Une séance de coaching comprend des prescriptions systématiques conjointement établies.
Le coaching est centré sur l’ici et maintenant, il ne vise pas à traiter le passé.
Le coaching vise l’autonomie du coaché, à le rendre en capacité de se coacher lui-même, il s’oppose à une relation de dépendance, il est donc limité dans le temps.
Une demande de feed-back au coaché est faite régulièrement par le coach.
Le coaché s’engage vers l’atteinte de ses objectifs.

Engagement du, de la coaché.e
1- Avoir des pensées, émotions et/ou comportements qui posent problèmes
2- Avoir envie de sortir de ses blocages, de changer
3- S’engager à collaborer et participer activement à la démarche
4- Former une alliance saine avec le coach (bienveillance, confiance…)
5- Accepter que la démarche soit orientée « objectifs et solutions » et donc mise en actions.
6- Traiter de problématiques actuelles et situations précises dans l’ici et maintenant
7- Accepter le cadre structuré de la prise en charge(durée définie + structuration des séances)
8- S’approprier progressivement la démarche pour devenir autonome

Engagement du coach
Le coach est indépendant et loyal.
Il est formé et supervisé.
Il pratique dans le respect des valeurs humaines et professionnelles du coaching.
Il respecte les valeurs, la culture, les aspirations et les croyances du coaché.
Il garantit à son coaché la confidentialité de leurs échanges.
Il ne s’engage dans l’accompagnement de la personne que si il a recueilli son adhésion explicite.
Il vise l’autonomie de son coaché et n’abuse pas de sa position.
Il acquiert une connaissance claire de l’entreprise : produit, fonctionnement, valeurs,  histoire, vision etc…


Le Coaching Cognitif et Comportemental

Le coaching cognitif (travail sur la pensée) et comportemental (travail sur le comportement) est un accompagnement collaboratif, symétrique et psycho-éducatif pour l’autonomie du coaché.
Le coaché apprend à flexibiliser ses modes de pensée (travail cognitif) à désamorcer ses croyances ou représentations contre productives, irréalistes générant des situations problématiques et s’opposant à la réalisation de ses objectifs, à développer des visions alternatives, des préférences plutôt que des certitudes, à activer des comportements (travail comportemental) plus adaptés et constructifs, à mettre en oeuvre un plan d’actions opérationnelles pour atteindre une série d’objectifs conjointement définis.
Le coaché, grâce à son activité à lui et non grâce à des actions extérieures voire « magique » du coach est l’acteur de son propre changement cognitif, émotionnel et comportemental.
Le coach est l’expert du processus pratique et précis, le coaché est l’expert du contenu.
Les concepts et techniques utilisés par le coach sont explicités au coaché et éprouvés avec lui afin qu’il se les approprie et les applique à lui-même jusqu’à devenir son propre coach.
Le coach n’est pas un interprète de la personnalité du coaché ni un « sachant » en position de supériorité.
Il n’est pas un conseiller, il n’agit pas en qualité de psychologue ou de thérapeute, il ne s’agit donc pas d’une psychothérapie et le coaché n’est pas un patient.


Approches et outils

Quelques approches
Le Coaching Cognitif et Comportemental
Le plan d’action : (très important)
Demande => Objectifs Généraux => Objectifs Spécifiques à réaliser
Le pouvoir d’agir ou empowerment
L’approche systémique
Les matrices cognitives
A.C.T. Acceptance Commitment Therapy
Le coaching d’équipe
L’appreciative inquiry
La psychologie positive

Quelques outils plus personnels
L’alliance, la confiance
Le dialogue, la maïeutique, le questionnement
La décentration, l’écoute, l’intérêt
L’implication
Les jeux de rôles
Le théâtre en entreprise
Le théâtre forum